Nouveau

Olivier Dard

Agrégé d’Histoire (1990), il a soutenu sa thèse de doctorat en 1994 à l’Institut d’études politiques de Paris (Les Novations intellectuelles des années trente : l’exemple de Jean Coutrot, sous la direction de Serge Berstein), puis en 2001 son Habilitation à Diriger les Recherches (Les Années trente : le rendez-vous manqué des nouvelles relèves).

Maître de Conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris de 1991 à 2004, il est Professeur des Universités à l’Université de Metz de 2004 à 2012, et Professeur de l’Université Paris Sorbonne depuis 2013. En 2006 il était Professeur invité à l’Université d’Ottawa.

Ses recherches portent sur les droites radicales ainsi que sur les élites économiques et politiques. Il les analyse sous l’angle des doctrines, réseaux et réceptions.

Il a dirigé l’école doctorale Perspectives interculturelles : écrits, médias, espaces, sociétés (PIEMES) qui regroupe des laboratoires de l’Université de Metz dont le Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (Équipe d’Accueil n°3945) dont il est également le directeur. Dans le cadre de la Maison des Sciences de l’Homme-Lorraine, après avoir mené le programme DRFRIT (Les droites radicales à la fin du XIXème siècle au début du XXIème : figures, réseaux, influences et transferts) il dirige le programme IDREA (Internationalisation des droites radicales. Europe Amériques).

Depuis 1994, il participe à des séminaires dans des grandes écoles et des universités (notamment ENS-Ulm, Ecole des Ponts et Chaussées, Ecole polytechnique, EHESS, IEP de Paris, IEP de Rennes, universités de Bordeaux II (MSH d’Aquitaine), Fès-Sais, Göttingen, Louvain-La-Neuve, Maison de la Méditerranée (Aix en Provence), Nancy II, Paris I, Paris IV, Paris VIII, Paris X-Nanterre, Paris XIII), Sherbrooke, Toulouse le Mirail, UQAM (Montréal).

Ouvrages

Charles Maurras. Le Maître et l’action, Armand Colin, 2013, Paris, 352 p.

La synarchie. Le mythe du complot permanent, Perrin, collection tempus, 2012 (réédition augmentée de l’ouvrage publié en 1998), 384 p.

- Georges Valois, L’homme contre l’argent. Souvenirs de dix ans 1918-1928, Edition présentée par Olivier Dard, Presses Universitaires du Septentrion, 2012, 373 p.

- Voyage au cœur de l’OAS, Perrin, collection tempus, 2011, 533 p. [version augmentée et en poche de l’ouvrage paru en 2005].

- Bertrand de Jouvenel, Perrin, 2008, 527 p.

- Voyage au cœur de l’OAS, Perrin, 2005, 423- p.

- Le Rendez-vous manqué des relèves des années trente, PUF, 2002, 332 p.

- Les Années trente, Le choix impossible, Le Livre de poche, références, 1999, 278 p.

- Jean Coutrot, de l’ingénieur au prophète, presses universitaires franc-comtoises, 1999, 468 p.

- La Synarchie, le mythe du complot permanent, Perrin, 1998, 294 p.

- Henri Queuille, Journal de guerre Londres-Alger (avril 1943-juillet 1944), présenté et annoté par Hervé Bastien et Olivier Dard, préface du professeur Serge Berstein, Plon/Fondation Charles de Gaulle, 1995, 379 p.

Direction d’ouvrages ou de numéros spéciaux de revues

- Michel Leymarie, Olivier Dard, Jeanyves Guérin (dir), Maurrassisme et littérature. L’Action française, Culture, société politique IV, actes du colloque qui s’est déroulé les 20, 21 et 22 octobre 2011 à l’Université Paris 3 Sorbonne nouvelle, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2012, 320 p.

- Doctrinaires, vulgarisateurs et passeurs des droites radicales au XXe siècle (Europe-Amériques), actes de l’atelier « Internationalisation des droites radicales Europe/Amériques. Doctrinaires, vulgarisateurs et passeurs » tenu à la MSH-Lorraine (Metz) dans le cadre de l’axe 4 « Mémoires et culture » les 17 et 18 novembre 2011, Berne, Peter Lang, 2012, 339 p.

- Olivier Dard, Nathalie Sévilla (dir), Le phénomène ligueur en Europe et aux Amériques, Publications du CRULH, n° 42, 2011, 444 p.

- Olivier Dard, Hervé Joly, Philippe Verheyde (dir), Les entreprises françaises, l’occupation et le second XXe siècle, Publications du CRULH, n° 43, 2011, 379 p.

- Le corporatisme dans l’aire francophone, études réunies par Olivier Dard, actes de l’atelier tenu à la MSH-Lorraine Metz les 30 et 31 mars 2011, Berne, PIE Peter Lang, 2011, 249 p.

- Maurice Barrès, La Lorraine, la France et l’étranger, études réunies par Olivier Dard, Michel Grunewald, Michel Leymarie et Jean-Michel Wittmann, actes du colloque organisé à la Maison des sciences de l’homme de Lorraine (site de Metz) les 19, 20 et 21 mai 2010, Berne, Peter Lang, 2011, 520 p.

- Les Droites et l’économie en France au XXe siècle, ouvrage dirigé par Olivier Dard et Gilles Richard, Paris, Riveneuve éditions, 2011, 368 p.

- Georges Valois, itinéraire et réceptions, actes du colloque organisé à la Maison des sciences de l’homme de Lorraine (site de Metz) les 18-19 février 2010, Berne, Peter Lang, 2011, 266 p.

- Le Maurrassisme et la culture. L’Action française. Culture, société, politique (III), actes du colloque organisé à l’IEP de Paris les 25-26-27 mars 2009 avec le soutien du Centre d’histoire de Sciences po, du CRULH, des Visual Studies de Duke University et de l’Institut de Recherches historiques du Septentrion, publiés sous la direction d’Olivier Dard, Michel Leymarie, Neil Mc William, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2010, 370 p.

- Aménageurs, territoires et entreprises en Europe du Nord-Ouest au second XXe siècle, actes de la journée d’études organisée à Metz le 9 mai 2009 au CRULH dans le cadre du projet « Efficacité entrepreneuriale et mutations économiques régionales en Europe du Nord-Ouest , du milieu du XVIIIe siècle à la fin du XXe siècle », soutenu par l’Agence nationale de la recherche, publiés sous la direction d’Olivier Dard et de Jean-François Eck, Metz, Centre régional universitaire lorrain d’histoire, n° 38, 2010, 232 p.

- Jacques Bainville, profils et réceptions, études réunies par Olivier Dard, Michel Grunewald, PIE, Peter Lang, 2010, 276 p.

- Subversion, anti-subversion, contre-subversion, actes du colloque co-organisé à Metz par le CRULH et publiés sous la direction de François Cochet et d’Olivier Dard, Paris, Riveneuve éditions, 2009, 373 p.

- Charles Maurras et l’étranger. L’étranger et Charles Maurras, actes du colloque co-organisé à l’UPVM (MSH Lorraine, CRULH, CEGIL) publiés sous la direction d’Olivier Dard et de Michel Grunewald, Berne, PIE, Peter Lang, 2009, 432 p.

- L’Europe face à son passé colonial, actes du colloque co-organisé à l’université de Metz les 25, 26, 27 avril 2007 avec Daniel Lefeuvre, en collaboration avec l’université de Paris VIII,  Riveneuve Éditions, 2008, 395 p.

- Le phénomène ligueur dans la France de la IIIème République : approches transversales, actes du colloque coorganisé à l’université de Metz les 11 et 12 mars 2008 avec Nathalie Sévilla (CRULH). Publications du CRULH, n° 36, 2008.

- Américanisations et antiaméricanismes comparés, Olivier Dard, Hans-Jürgen Lusebrink (éds). Presses universitaires du Septentrion, 2008, 260 p.

- Industrie et politique en Europe occidentale et aux Etats-Unis (XIXe-XXe siècles), Dominique Barjot, Olivier Dard, Jean Garrigues, Didier Musiedlak et Eric Anceau (dir), publié avec le concours du Centre de recherche en histoire du XIXe siècle, du Centre Roland Mousnier (UMR 8596 du CNRS), du Comité d’Histoire parlementaire et politique, de l’école doctorale d’Histoire moderne et contemporaine de Paris-Sorbonne, des universités de Metz (CRULH), de Paris-X-Nanterre, et de Paris-Sorbonne, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2006, 477 p.

- Les relèves en Europe d’un après-guerre à l’autre. Racines, réseaux, projets et postérités, Olivier Dard, Etienne Deschamps, Actes du colloque international d’histoire organisé à Luxembourg par le Centre de recherches histoire et civilisation de l’université de Metz et le Centre virtuel de la Connaissance de l’Europe dans le cadre de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, PIE, Peter Lang, 2005, 444 p.

- Le service public, l’économie et la République (1780-1960), dossier coordonné par Michel Margairaz et Olivier Dard, Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 52-3, juillet-septembre 2005.

- Les permanents patronaux : éléments pour l’histoire de l’organisation du patronat en France dans la première moitié du XXè siècle, Olivier Dard, Gilles Richard,  Actes du colloque organisé par l’université de Metz et l’Institut d’études politiques de Rennes, Metz, Centre de recherche histoire et civilisation de l’université de Metz, 2005, 338 p.

- La politique d’aménagement du territoire en France. Racines, logiques et résultats, Patrice Caro, Olivier Dard, Jean-Claude Daumas (dir), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2002, 360 p.

- L’Occupation, l’Etat français et les entreprises, Olivier Dard, Jean-Claude Daumas, François Marcot, actes du colloque international organisé par l’université de Franche-Comté et le Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, 24-26 mars 1999, Association pour le développement de l’histoire économique, 2000, 487 p.

Chapitres d’ouvrages scientifiques

- « Des maorassiens aux maoccidents : réflexions sur un label et sa pertinence en lisant un essai récent », in Bernard Lachaise, Gilles Richard et Jean Garrigues (dir), Les territoires du politique. Hommages à Sylvie Guillaume, Presses universitaires de Rennes, 2012, pp. 167-176.

- « Qui ont été les membres de l’OAS ? », in Abderrahmane Bouchène, Jean-Pierre Peyroulou, Ouanassa Siari Tengour, Sylvie Thénault (dir),Histoire de l’Algérie à la période coloniale, 1830-1962, Paris, Alger, La Découverte, Barzakh, 2012, p. 640-643.

- « Editer au nom de la défense de l’Algérie française (1960-1968) », dans Béatrice Fleury et Jacques Walter (dir), Qualifier les lieux de détention et de massacre (4). Dispositifs de médiation mémorielle, Questions de communications, série actes, n° 13, 2011, pp. 335-362.

- « Un  homme, un livre : Georges Lamirand et le rôle social de l’ingénieur » in Jean-Louis Bordes, Annie Champion, Pascal Desabres (dir), L’ingénieur entrepreneur. Les centraliens et l’industrie, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2011, p. 407-418.

- « Mai 68 vu des droites nationalistes (1968-2008) : une première approche », in Xavier Vigna, Jean Vigreux (dir), Mai-juin 1968. Huit semaines qui ébranlèrent la France, Dijon, Editions Universitaires de Dijon, 2010, pp. 231-250.

- « X-Crise », (p. 1028-1031), « Les Nouveaux Cahiers », (p. 1031-1034),  « L’extrême droite et le mouvement des petits patrons » (p. 1130-1134), « Journalistes et porte-plume du patronat » (p. 1197-1201), « Le Redressement français » (p. 1211-1214), « Des nouvelles féodalités aux 200 familles » (p. 1250-1253), in Jean-Claude Daumas (dir), avec la collaboration d’Alain Chatriot, Danièle Fraboulet, Patrick Fridenson, Hervé Joly, Dictionnaire historique des patrons français, Flammarion, 2010.

- Chapitre 13 : « Um salazarista francês : Jacques Ploncard d’Assac », in Flávio Limonic & Francisco Palomanes Martinho, (organizadores), Os intelectuais do antiliberalismo. Projetos e políticas para outras modernidades, Rio de Janeiro, Civilazação Brasileira, 2010, pp. 413-437.

- « Jalons pour une approche de l’itinéraire politique de Maurice Allais de la Libération aux lendemains de la guerre d’Algérie », in Arnaud Diemer, Jérôme Lallement, Bertrand Munier (dir), Maurice Allais et la science économique. Hommage de Paul A. Samuelson, préface d’Yvon Gattaz, introduction de Roger Guesnerie, Paris, Clément Juglar, 2010, pp. 173-187.

- «Os governantes e a crise econômica na França da década de 1930», in Flávio Limonic & Francisco Palomanes Martinho (organizadores), A Grande Depressão. Política e economia na década de 1930- Europa, Américas, África e Ásia, Rio de Janeiro, Civilização Brasileira, 2009, p. 251-276.

- «Un salazariste français : Jacques Ploncard d’Assac», in Radicalités, identités, patries,  Hommage au professeur Francis Balace, textes rassemblés par Alain Colignon, Catherine Lanneau, Philippe Raxhon, Liège, Les Editions de l’Université de Liège, 2009, p. 95-111.

- «La critica del credito», (con Michela Nacci) in Guiseppe Conti, Olivier Feiertag, Rosanna Scatamacchia (a cura di), Credito e nazione in Francia e in Italia (XIX XX secolo), Studi Pisani, n° 19, Edizioni Plus, 2009, p. 153-165.

- «Henri Massis et la défense de l’Occident», in Mélanges en l’honneur du professeur Yves Guchet. Droit, politique et littérature, Contributions réunies par Pascal Morvan, Bruylant, 2008, p. 365-387.

- «Relèves des années 1930» In Dictionnaire critique l’Union européenne sous la direction de Yves Bertoncini, Thierry Chopin, Anne Dulphy, Sylvain Kahn, Christine Manigand, Armand Colin, 2008, p. 375-376.

- «Action française», «Jacques Bainville», «Léon Daudet», «Charles Maurras» in Dictionnaire de la Grande Guerre, sous la direction de François Cochet et de Rémy Porte, Robert Laffont, 2008, p. 6-7, 100-101, 311-313, 695.

- «Décolonisation», «Rapatriés», in Jean Garrigues (dir), La France de la Ve République, préface de Jean-Nöel Jeanneney, Armand Colin, 2008, p. 457-460, 577-578

- «Les racines historiques du phénomène terroriste» in Charles-Philippe David, Benoît Gagnon (dir), Repenser le terrorisme : concept, acteurs et réponses, Presses de l’université Laval, Québec, 2007, p. 139-159.

- «Les étudiants nationalistes : mouvements, figures, postérités», in Jean-Philippe Legois, Alain Monchablon, Robi Morder (coord), préface d’Antoine Prost, Cent ans de mouvements étudiants, Editions Syllepse, 2007, p. 169-179.

- «Contribution à l’étude des réceptions française de la  » Révolution conservatrice » allemande : l’exemple de la Nouvelle droite» in Pierre Béhar, Françoise Lartillot et Uwe Puschner, Médiation et conviction, Mélanges offerts à Michel Grunewald, L’Harmattan, 2007, p. 63-75.

- «Franc-maçons» et «Henri Queuille», in Dictionnaire historique de la Résistance, sous la direction de François Marcot avec la collaboration de Bruno Leroux et de Christine Levisse-Touzé, Robert Laffont, 2006, p. 888-889 et p. 509.

- «Juristes et économistes français face à l’organisation juridique de l’économie et de la société du Troisième Reich», in Dieter Gosewinkel (Hg.), Wirtschaftskontrolle und Recht der nationalsozialistischen Diktatur, Frankfurt am Main, Vittorio Klostermann, 2005, p. 369-381.

- «L’économie» et «La République des antirépublicains» in Vincent Duclert et Christophe Prochasson (dir), Dictionnaire critique de la République, Flammarion, 2002, p. 306-311 et p. 835-839.

- «La technocratie» in Jean-Pierre Rioux, Jean-François Sirinelli, La France d’un siècle à l’autre, 1914-2000. Dictionnaire critique, Hachette Littératures, 1999, p. 883-890.

Articles dans des revues avec comité de lecture

- « Le complot, moteur de l’histoire dite « secrète » », in Complot et terreur. Imaginaires politiques de la peur, coordonné par Aurélie Ledoux, Frédérique Leichter-Flack et Philippe Zard, Raison publique, n°16, juin 2012, pp. 67-76.

- « Mythologies conspirationnistes et figures du discours antipatronal », in Jean-Claude Daumas (dir), « Patrons et patronat en France au 20e siècle », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 114, avril-juin 2012, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, p. 137-151.

- « Robert Rumilly, passeur des droites nationalistes entre la France et le Canada français », Mens, vol XI, n°2 (printemps 2011), p. 7-36.

- « L’itinerario intelletuale e politico di Bertrand de Jouvenel », Nuova Storia Contemporanea, Anno XIV, numero 6, novembre-dicembre 2010, p. 9-30.

- «De la rue de Rome au Canada français : influences ou transferts ?», Mens. Revue d’histoire intellectuelle de l’Amérique française, volume VIII, n° 1, automne 2007, p. 7-66.

- «La Nouvelle Droite et la société de consommation »,  numéro spécial de la revue Vingtième siècle. Consommer en masse. dirigé par Sophie Chauveau, juillet-septembre 2006, p. 125-135.

- «Economistes et service public d’une guerre à l’autre», Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 52-3, juillet-septembre 2005, p. 119-131.

- «Fourastié avant Fourastié. La construction d’une légitimité d’expert», French politics, culture & society, vol. 22, n° 1, spring 2004, p. 1-22.

- «L’anticommunisme des nationalistes au temps de la République gaullienne, l’exemple des héritiers de Jeune Nation», Communisme, n° 62/63, 2000, p. 137-152.

- «Economie et économistes des années trente aux années cinquante : un tournant keynésien ?», Historiens et géographes, n° 361, mars-avril 1998, p. 173-196.

- «Jalons pour une histoire des étudiants nationalistes sous la Quatrième République», Historiens et Géographes, n° 358, septembre octobre 1997, p. 249-263.

- «Charles Spinasse, du socialisme à la collaboration», L’Information historique, volume 58, mai 1996, p. 49-64.

- «Voyage à l’intérieur d’X-Crise», Vingtième siècle, n° 47, juillet-septembre 1995, p. 132-147.

Communications nationales et internationales avec actes

- « L’autre régionalisation : Jean-François Gravier au tournant des années 1960-1970 », in « Les établissements publics régionaux », actes de la journée d’études sur « Les établissements régionaux et la question régionale » organisée à Lille par Thibault Tellier et Loic Vadelorge le 18 juin 2010 au Conseil régional du Nord-Pas de Calais, Pour mémoire, revue du ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, hors-série, décembre 2012, pp. 36-41.

- « L’OAS face à De Gaulle », in Maurice Vaïsse (éd), De Gaulle et l’Algérie 1943-1969, actes du colloque qui s’est tenu à l’amphithéâtre Austerlitz, aux Invalides, les 9 et 10 mars 2012, Armand Colin/Ministère de la Défense, 2012, p. 218-228.

- « La Jeune Droite, le maurrassisme et la littérature », in Michel Leymarie, Olivier Dard, Jeanyves Guérin (dir), Maurrassisme et littérature. L’Action française, Culture, société politique IV, actes du colloque qui s’est déroulé les 20, 21 et 22 octobre 2011 à l’Université Paris 3 Sorbonne nouvelle, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2012, p. 117-133.

- « Jacques Ploncard d’Assac, la « Voix de l’Occident » », Olivier Dard,Doctrinaires, vulgarisateurs et passeurs des droites radicales au XXe siècle (Europe-Amériques), actes de l’atelier « Internationalisation des droites radicales Europe/Amériques. Doctrinaires, vulgarisateurs et passeurs » tenu à la MSH-Lorraine (Metz) dans le cadre de l’axe 4 « Mémoires et culture » les 17 et 18 novembre 2011, Berne, Peter Lang, 2012, pp. 15-39.

- « La corruption dans la France des années 1930 : historiographie et perspectives de recherche », in Jens Ivo Engels, Frédéric Monier, Natalie Petiteau (dir), La politique vue d’en bas : pratiques privées, débats publics dans l’Europe contemporaine (XIXe -XXe siècles), 1- Les coulisses du politique à l’époque contemporaine. Actes du colloque d’Avignon, mai 2010, Paris, Armand Colin, 2012, p. 209-221.

- « Pierre Messmer et l’Algérie française », in François Audigier, François Cochet, Bernard Lachaise et Maurice Vaïsse (dir), Pierre Messmer. Au croisement du militaire, du colonial et du politique, Paris, Riveneuve Editions, 2012, p. 157-170.

-« Les droites et l’empire colonial au vingtième siècle », in Philippe Vervaecke (dir), A droite de la droite. Droites radicales en France et en Grande-Bretagne au XXe siècle), Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2012, p. 169-193.

-« Ligues et droites nationalistes en France au 20e siècle. Signification, place et évolution », in Olivier Dard, Nathalie Sévilla (dir), Le phénomène ligueur en Europe et aux Amériques, Publications du CRULH, n° 42, 2011, pp. 147-177.

- « La peau de chagrin du corporatisme dans les droites nationalistes françaises des années 1950-1980, in Olivier Dard (dir), Le corporatisme dans l’aire francophone au XXème siècle, études réunies par Olivier Dard, actes de l’atelier organisé à la Maison des sciences de l’homme de Lorraine (site de Metz) les 30 et 31 mars 2011, Berne, Peter Lang, 2011, p. 65-94.

- « L’approche renouvelée des groupes de pression patronaux en histoire », in Laurence Badel et Héléne Michel (dir), Patronats et intégration européenne. Pour un dialogue disciplinaire raisonné, Paris, Les cahiers de Fare, n° 1, L’Harmattan, 2011, p. 93-110.

- « Ministre de la justice à l’heure de la guerre d’Algérie », in Nicole Lemaître (éd), Edmond Michelet, un chrétien politique, Paris, Collège des Bernardins, Editions Lethielleux, 2011, p. 119-138.

- « Le barrésisme d’Henri Massis : bilan d’un demi-siècle », in Maurice Barrès, La Lorraine, la France et l’étranger, études réunies par Olivier Dard, Michel Grunewald, Michel Leymarie et Jean-Michel Wittmann, Berne, Peter Lang, 2011, p. 183-198.

- « Ministre de la justice à l’heure de la guerre d’Algérie », in Nicole Lemaître (éd), Edmond Michelet, un chrétien politique, Paris, Collège des Bernardins, Editions Lethielleux, 2011, p. 119-138.

- « La Nouvelle Droite, le libéralisme et la décroissance » in Olivier Dard et Gilles Richard (dir), Les droites et l’économie en France au XXe siècle, Paris, Riveneuve éditions, 2011, p. 85-105.

- « Les droites nationalistes en Mai 68 » in Bruno Benoit, Christian Chevandier, Gilles Morin, Gilles Richard et Gilles Vergnon (dir), A chacun son mai ? Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2011, p. 355-367.

- « Hériter en politique : l’exemple de la Fédération des étudiants nationalistes », in Ludivine Bantigny, Arnaud Baubérot (dir), Hériter en politique. Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie, XIXe- XXe siècle), Presses universitaires de France, 2011, p. 271-285.

- « Le Nouvel Age de Georges Valois » in Olivier Dard (dir), Georges Valois, itinéraire et réceptions, actes du colloque organisé à la Maison des sciences de l’homme de Lorraine (site de Metz) les 18-19 février 2010, Berne, Peter Lang, 2011, p. 69-88.

- « Figures symboliques et groupements face à l’Algérie française. Des condamnés et des prisonniers à la défense d’une communauté et d’une culture », in Béatrice Fleury, Jacques Walter (dir), Qualifier les lieux de détention et de massacre (3), Figures emblématiques, mobilisations collectives, Questions de communication, série actes, 9, 2010, pp. 353-369.

- « L’histoire nationale au prisme des droites nationalistes. L’exemple de l’Action française »in Eric Bédard et Serge Cantin (dir) avec la collaboration de Daniel Lefeuvre, L’histoire nationale en débat. Regards croisés sur la France et le Québec, Riveneuve Editions, 2010, pp. 185-202.

- « L’antiaméricanisme de la Jeune Droite à la Nouvelle Droite », in François Cochet (dir), Etats-Unis-France : Postures américaines. Réceptions françaises, actes du colloque de Verdun (14-15 février 2008), organisé par le CRULH et 14-18 Meuse, Metz, Centre régional universitaire lorrain d’histoire, n° 40, 2010, p. 233-254.

- « Jean-François Gravier, un aménageur dans le siècle », in Olivier Dard, Jean-François Eck,  Aménageurs, territoires et entreprises en Europe du Nord-Ouest au second XXe siècle, actes de la journée d’études organisée à Metz le 9 mai 2009 au CRULH dans le cadre du projet « Efficacité entrepreneuriale et mutations économiques régionales en Europe du Nord-Ouest , du milieu du XVIIIe siècle à la fin du XXe siècle », soutenu par l’Agence nationale de la recherche, Metz, Centre régional universitaire lorrain d’histoire, n° 38, 2010,p. 17-39.

- « Henri Massis (1886-1970) », in Olivier Dard, Michel Leymarie, Neil Mc William (éds), Le maurrassisme et la culture. L’Action française. Culture, société, politique (III), actes du colloque organisé à l’IEP de Paris les 25-26-27 mars 2009 avec le soutien du Centre d’histoire de Sciences po, du CRULH, des Visual Studies de Duke University et de l’Institut de Recherches historiques du Septentrion, publiés sous la direction d’ Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2010, p. 219-233.

- «L’extrême droite et les milieux ultras» in Jean-Paul Thomas, Gilles Le Béguec, Bernard Lachaise (dir), Mai 1958. Le retour du général de Gaulle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010, p. 69-82

- «Décentralisation et aménagement du territoire de l’avant premier conflit mondial aux années 50», Pour mémoire, revue du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de la Mer, L’équipement et la décentralisation (1981-1992). Actes de la journée d’études du 8 juin 2009, n° hors série, novembre 2009,  p. 15-23.

- «De la stèle de Marignane au mur des disparus de Perpignan : les lieux de mémoire de l’Algérie française dans le débat public», in Béatrice Fleury, Jacques Walter (dir), Qualifier des lieux de détention et de massacre (2), territorialisation, déterritorialisation, Questions de communication, série Actes 7, 2009, p. 95-110.

- «Subversion, anti-subversion et contre-subversion dans les discours des droites radicales françaises», in Subversion, anti-subversion, contre-subversion, actes du colloque co-organisé à Metz par le CRULH et publiés sous la direction de François Cochet et Olivier Dard, Paris, Riveneuve éditions, 2009, p. 25-43.

- «Etat des lieux et perspectives du maurrassisme hors de France» in Charles Maurras et l’étranger. L’étranger et Charles Maurras, actes du colloque co-organisé à l’UPVM (MSH Lorraine, CRULH, CEGIL) publiés sous la direction d’Olivier Dard et de Michel Grunewald, Berne, PIE, Peter Lang, 2009, p. 29-55.

- «Jeunesse, élite et Action française», in Christine Bouneau, Caroline Le Mao (dir), Jeunesse (s) et élites. Des rapports paradoxaux de l’Ancien-Régime à nos jours, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009, p. 323-337.

- «Renseignement et contre-terrorisme : l’Organisation armée secrète» in Sébastien Laurent (dir), Politiques du renseignement, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2009, p. 137-148.

- «Le corporatisme entre traditionalistes et modernisateurs : des groupements au cercle de pouvoir» in : Didier Musiedlak (dir), Les expériences corporatives dans l’aire latine, actes du colloque international tenu à Paris les 16-17 et 18 novembre 2006, Berne, PIE /Peter Lang., 2009, p. 67-102.

- « La réorganisation du patronat au temps du Front populaire », in Gilles Morin et Gilles Richard, Les deux France du Front populaire : Chocs et contre-chocs, actes du colloque tenu à l’Ecole normale supérieure (Ulm) puis aux Archives nationales, du 4 au 6 décembre 2006, L’Harmattan, 2008, pp. 247-254.

- «La part de la ligue dans l’identité et le rayonnement de l’Action française», in Le phénomène ligueur dans la France de la IIIème République : approches transversales, actes du colloque co-organisé à l’université de Metz les 11 et 12 mars 2008 par Olivier Dard et Nathalie Sévilla, publications du CRULH, Metz, 2008, p. 152-177.

- «L’internement des militants et sympathisants de l’OAS des camps d’Algérie aux pénitenciers de métropole : 1961-1968», in Béatrice Fleury, Jacques Walter (dir), Qualifier des lieux de détention et de massacre, Questions de communication, série Actes 5, 2008, p. 317-328.

- «Réalités et limites de l’internationalisation de l’anti-anticolonialisme de la guerre d’Algérie au début des années 70 : l’exemple des droites radicales françaises et de leurs liens internationaux», in Olivier Dard, Daniel Lefeuvre (dir), L’Europe face à son passé colonial, actes du colloque co-organisé à l’université de Metz les 25, 26, 27 avril 2007, Riveneuve Éditions, 2008, p. 253-267.

- «La réorganisation du patronat», in Gilles Morin et de Gilles Richard, Les deux France du Front populaire. Chocs et contre-chocs, L’Harmattan, 2008, p. 247-254.

- «Les droites nationalistes et les PME», in Sylvie Guillaume et de Michel Lescure, Les PME dans les sociétés européennes de 1880 à nos jours. Pouvoir, représentation, action, PIE. Peter Lang, 2008, p. 81-99.

- «Les milieux économiques et l’Action française» in Michel Leymarie, Jacques Prévotat (éds), L’Action française. Culture, société, politique, Presses du Septentrion, 2008, p. 141-154.

- «Corporatisme et syndicalisme en France et en Italie durant l’entre-deux-guerres», contribution effectuée avec Michel Nacci dans le cadre du colloque Le syndicalisme sous la botte 1939-1945, tenu les 1 et 2 décembre 2005 à Paris,  in Michel Margairaz et de Danielle Tartakowsky, Le syndicalisme dans la France occupée, Presses universitaires de Rennes, 2008, p. 35-48.

- «Le cancer américain : un titre phare de l’antiaméricanisme de l’entre-deux-guerres», in Olivier Dard, Hans-Jürgen Lüsebrink (éds), Américanisations et antiaméricanismes comparés, Presses universitaires du Septentrion, 2008, p. 121-141.

- «Les droites nationales , du poujadisme au tixiérisme», in Gilles Richard et Jacqueline Sainclivier, La recomposition du système partisan 1956-1967, Presses universitaires de Rennes, 2007, p. 43-52.

- «L’histoire de l’OAS au miroir de la trahison», in Sylvain Boulouque et Pascal Girard (dir), Traîtres et trahisons. Guerres, imaginaires sociaux et constructions politiques, préface de Philippe Buton, Seli Arslan, 2007, p. 209-223.

- «Michel Debré et les activistes», in Association des Amis de Michel Debré, Michel Debré et l’Algérie, Actes du colloque Michel Debré et l’Algérie, Editions Champs Elysées, 2007, p. 109-122.

- En collaboration avec Dieter Gosewinkel, “Planung, Teknokratie und Rationalisierung in Deutschland und Frankreich während der Weltkriegsära”, in Martin Aust, Daniel Schönpflug (Hg), Vom Gegner lernen. Feindschaften Kulturtransfers im Europa des 19. und 20. Jahrhunderts, Frankfurt / New-York, Campus Verlag, 2007, p. 209-233.

- «Industrie, politique et acteurs», in Dominique Barjot, Olivier Dard, Jean Garrigues, Didier Musiedlak et Eric Anceau (dir), Industrie et politique en Europe occidentale et aux Etats-Unis (XIXe-XXe siècles), publié avec le concours du Centre de recherche en histoire du XIXè siècle, du Centre Roland Mousnier (UMR 8596 du CNRS), du Comité d’Histoire parlementaire et politique, de l’école doctorale d’Histoire moderne et contemporaine de Paris-Sorbonne, des universités de Metz (CRULH), de Paris-X-Nanterre, et de Paris-Sorbonne, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2006, p. 59-76.

- «Les patrons modernisateurs et la politique en France durant le premier vingtième siècle», in Dominique Barjot, Olivier Dard, Jean Garrigues, Didier Musiedlak et Eric Anceau (dir), Industrie et politique en Europe occidentale et aux Etats-Unis (XIXe-XXe siècles), publié avec le concours du Centre de recherche en histoire du XIXe siècle, du Centre Roland Mousnier (UMR 8596 du CNRS), du Comité d’Histoire parlementaire et politique, de l’école doctorale d’Histoire moderne et contemporaine de Paris-Sorbonne, des universités de Metz (CRULH), de Paris-X-Nanterre, et de Paris-Sorbonne, Presses de l’université Paris-Sorbonne, 2006, p. 157-175.

- «Louis Rougier : itinéraire intellectuel et politique, des années vingt à Nouvelle Ecole», in  Jean-Claude Pont, Flavia Padovani (éd), Louis Rougier : vie et œuvre d’un philosophe engagé. Philosophia Scientiae, Vol ; 10 Cahier 2, Kimé 2006, p. 50-64.

- «Acteurs et valeurs de la résistance dans les débuts de la construction européenne», in Pourquoi résister ? Résister pour quoi faire ? (textes rassemblés par Bernard Garnier, Jean-Luc Leleu, Jean Quellien, Anne Simonin), Le Mémorial de Caen, Centre de Recherche d’Histoire Quantitative, collection « Seconde Guerre mondiale » n° 6, 2006, p. 255-263.

- «Les élites technocratiques dans la Résistance française», in François Marcot et Didier Musiedlak (dir), Les Résistances, miroir des régimes d’oppression ; Allemagne, France, Italie, Presses universitaires de Franche-Comté, 2006, p. 291-303.

- «Le réseau OAS-Est», in Philippe Martin et Stefano Simiz (dir), L’empreinte de la guerre. De la Grèce classique à la Tchétchénie, Lavauzelle, 2006, p. 389-396.

- «Louis Germain-Martin (1872-1948). De la nébuleuse réformatrice au CPAS», in Olivier Dard, Gilles Richard, Les permanents patronaux : éléments pour l’histoire de l’organisation du patronat en France dans la première moitié du XXe siècle, Actes du colloque organisé par l’université de Metz et l’Institut d’études politiques de Rennes, Metz, Centre de recherche histoire et civilisation de l’université de Metz, 2005, p. 109-124.

- «Esprit de corps et technocrates. Des années trente à l’Etat français» in Gilles J. Guglielmi, Claudine Haroche (dir), Esprit de corps, démocratie et espace public, PUF, 2005, p. 71-90.

- «Existe-t-il une «Jeune Droite» dans l’Europe des années trente ?», in Olivier Dard, Etienne Deschamps, Les relèves en Europe d’un après-guerre à l’autre. Racines, réseaux, projets et postérités, Actes du colloque international d’histoire organisé à Luxembourg par le Centre de recherches histoire et civilisation de l’université de Metz et le Centre virtuel de la Connaissance de l’Europe dans le cadre de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’Union européenne, PIE, Peter Lang, 2005, p. 21-52.

- «Des intellectuels français face à la société de consommation (1930-1960)», in Alain Chatriot, Marie-Emmanuelle Chessel,  Matthew Hilton (dir), Au nom du consommateur. Consommation et politique en Europe et aux Etats-Unis au XXe siècle, actes d’un colloque organisé à Paris les 10 et 11 juin 2004. Postface de Patrick Fridenson, La Découverte, 2005, p. 376-390.

- «Michel Debré et la réforme de la justice», in Serge Berstein, Pierre Milza, Jean-François Sirinelli, Michel Debré Premier ministre, 1959-1962, Actes du colloque organisé les 14, 15 et 16 mars 2002 par le Centre d’histoire de Sciences-Po et la Fondation nationale des sciences politiques, PUF, 2005, p. 71-86.

- «Bertrand de Jouvenel et le mouvement des « jeunes équipes», in Gilles Le Béguec et Christine Manigand (dir), Henry, Robert et Bertrand de Jouvenel. Crise et métamorphose de l’Etat démocratique (1900-1935), actes du colloque du 26 janvier 2001, Limoges, Presses universitaires de Limoges, 2004, p. 121-139.

- «Destins de la Jeune droite», in Gilles Richard & Jacqueline Sainclivier (dir), La recomposition des droites en France à la Libération, 1944-1948, Presses universitaires de Rennes, 2004, p. 333-342.

- «Les réseaux technocratiques français face au processus de construction européenne des années 1930 aux années 1950 : le sens d’une absence», in Michel Dumoulin (ed), Réseaux économiques et construction européenne. Economic networks and european integration, P.I.E., Peter Lang, 2004, p. 41-53.

- «Technocrates et services publics de 1918 à 1950 : de la rationalisation à la productivité» in Gilles J. Guglielmi (dir), Histoire et service public, PUF, 2003, p. 383-396.

- «L’arithmétique et la technocratie : la question de l’héritage», in Thierry Martin (dir), Arithmétique politique dans la France du XVIIIe siècle, Paris, INED, 2003, p. 511-526.

- «Vichy face aux complots : le service des sociétés secrètes», communication présentée à une journée d’étude organisée par l’université de Valenciennes (centre de recherches historiques, faculté des lettres) et l’université de Lille III (UFR d’histoire) le 4 mai 2001 et intitulée Complots et conspirations en France (XVIIIe-XXe siècles). Les actes du colloque ont été publiés sous ce titre sous la direction de Frédéric Monier aux presses universitaires de Valenciennes en 2003 (la communication figure p. 107-118).

- «Technocrates et architectures européennes pendant les années trente», in Sylvain Schirmann (dir), Organisations internationales et architectures européennes 1929-1939,  actes du colloque de Metz (31 mai-1er juin 2001), Centre de recherche histoire et civilisation de l’université de Metz, 2003, p. 269-284.

- «Banques centrales et mythologie politique dans l’entre-deux-guerres», in Olivier Feiertag et Michel Margairaz (dir), Politiques et pratiques des banques d’émission en Europe (XVIIe-XXe siècle). Le bicentenaire de la Banque de France dans la perspective de l’identité monétaire européenne, Albin Michel, 2003, p. . 549-568. Actes du colloque international organisé par la Mission historique de la Banque de France, l’Association européenne d’histoire des banques et le CNRS, intitulé La Banque de France, le crédit, la monnaie (XIXe-XXe siècles) La construction d’une idendité monétaire en Europe et tenu les 19-20-21 janvier 2000.

- «Les économistes, des années vingt au début de la construction européenne et l’unité européenne», in Gérard Bossuat (dir), avec la collaboration de Georges Saunier, Inventer l’Europe. Histoire nouvelle des groupes d’influence et des acteurs de l’unité européenne, P.I.E., Peter Lang, 2003, p. 143-155. Il s’agit des actes d’un colloque organisé par l’université de Cergy Pontoise les 8, 9 et 10 novembre 2001.

- «La spoliation des biens maçonniques» in Alya Aglan, Michel Margairaz et Philippe Verheyde (dir), La Caisse des dépôts et consignations, la Seconde Guerre mondiale et le XXe siècle, Albin Michel, 2003, p. 305-323.

- «L’incident électoral dans la France de l’entre-deux-guerres : le sens d’une marginalité», communication présentée au colloque organisé par l’université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand les 11-12 mai 2001 et intitulé L’incident électoral de la Révolution française à la Vè République. Les actes de ce colloque ont été publiés sous ce titre par les presses universitaires de l’université Blaise Pascal en 2002 sous la direction de Philippe Bourdin, Jean-Claude Caron et Mathias Bernard, et la communication y figure p. 237-248.

- «La construction progressive d’un discours et d’un milieu aménageur  des années trente au début des années cinquante», in Patrice Caro, Olivier Dard, Jean-Claude Daumas (dir), La politique d’aménagement du territoire en France. Racines, logiques et résultats, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2002, p. 65-77.

- «L’économie au service de la paix : l’exemple des technocrates des années trente», communication présentée au colloque sur L’idée de paix en France et ses représentations au XXe siècle organisé par la Maison de la Recherche de l’université de Charles de Gaulle- Lille 3 les 27-28 et 29 mai 1999. Les actes ont été publiés sous la direction de Robert Vandenbussche et d’Alain-René Michel par le Centre de Recherches sur l’histoire de l’Europe du Nord-Ouest (université de Lille 3)  sous le titre L’idée de paix en France et ses représentations au XXè siècle et la communication y figure p. 207-217.

- «Du privé au public. Des technocrates en quête d’un Etat rationnel et à la conquête de l’Etat républicain dans la France des  années trente», contribution à l’ouvrage dirigé par Marc Olivier Baruch et Vincent Duclert, Serviteurs de l’Etat, Une histoire politique de l’administration française 1875-1945, La Découverte, 2000, p. 485-495.

- «Maurice Petsche, itinéraire, réseaux, valeurs», communication présentée au colloque organisé par l’université de Nancy 2 à l’automne 1998 et intitulé Les « modérés » dans la vie politique française de 1870 à 1965. Les actes ont été publiés sous sous ce titre sous la direction de François Roth aux Presses universitaires de Nancy en 2000 (la communication y figure p. 397-409-417).

- «Théoriciens et praticiens de l’économie : un changement de paradigme» in Berstein Serge et Milza Pierre (dir), L’année 1947, Presses de Sciences Po, 2000, p. 75-114.

- «Les technocrates : archéologie d’un concept, généalogie d’un groupe social», in Olivier Dard, Jean-Claude Daumas, François Marcot, L’occupation, l’Etat français et les entreprises, actes du colloque international organisé par l’université de Franche-Comté et le Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon, 24-26 mars 1999, Association pour le développement de l’histoire économique, 2000, p. 213-227.

- «L’armée française face à l’Organisation armée secrète (OAS)», in Olivier Forcade, Eric Duhamel, Philippe Vial (dir), Militaires en République 1870-1962, Les officiers, le pouvoir et la vie politique en France, actes du colloque international tenu au Palais du Luxembourg et à la Sorbonne, les 4,5 et 6 avril 1996, Publications de la Sorbonne, 1999, p. 687-699.

- «Paroles d’experts, représentations et mémoires : le cas des modernisateurs», communication présentée au colloque transfrontalier-Cluse tenu à Dijon le 25 septembre 1997, Territoires contemporains, Bulletin de l’Institut d’histoire contemporaine de l’université de Bourgogne n° 5 (hors série), 1998, p. 31-43.

- «Henri Queuille face aux questions économiques et budgétaires : principes, contraintes et action» in La direction du Budget face aux grandes mutations des années cinquante, acteur… ou témoin ? Journée d’études tenue à Bercy le 10 janvier 1997, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 1998, p. 11-42.

Conférences invitées à l’étranger

- Conférence sur Bertrand de Jouvenel, 1er octobre 2008.

- 3 juillet 2008 : L’écriture de l’histoire de l’empire colonial français entre mémoire (s) et loi (s), conférence invitée par l’universität Saarlandes, Frankereichzentrum, pôle France.

- « Les intellectuels d’Action française et leur influence en France et en Allemagne », conférence prononcée en anglais dans le cadre d’un séminaire de la Fondation Adenauer organisé par le professeur Thomas Nicklas (Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg), 22 février 2008.

Professeur invité à l’université d’Ottawa (mars-avril 2006)

Conférence sur l’histoire de l’OAS, aux universités d’Ottawa et de Sherbrooke (mars 2006)

Conférence sur l’Action Française, à l’université d’Ottawa (mars 2006)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 217 autres abonnés