Nouveau

Comment gérer les Identitaires?

La semaine passée a été marquée par l’annonce, l’après-midi du mardi 26 janvier, que le ministre de l’Intérieur étudiait une possible dissolution de Génération identitaire. Si on trouvera sur ce site diverses ressources sur la mouvance identitaire, nous avons rassemblé ci-dessous quelques contributions au débat public faites dans ce contexte et qui, ensemble, peuvent peut-être contribuer à éclairer le débat.

Pour commencer, le matin même du 26 janvier Nicolas Lebourg faisait un point sur « l’ultra droite » au micro de Radio J :

 Long entretien de Nicolas Lebourg au journal du soir de France culture :

Le lendemain 27 janvier paraissait le numéro du 1 consacré à « L’extrême droite sans Marine Le Pen?« . On y trouve un entretien avec Olivier Dard et le dossier central a été écrit par Nicolas Lebourg. Le numéro est dans les kiosques jusqu’à ce mercredi. Le même jour, ce dernier consacrait un texte à « Faut-il dissoudre Génération identitaire? » sur Slate.

Le 28 janvier, 20 Minutes interrogeait Jean-Yves Camus sur « l’ultra droite ».

Il a également répondu au FigaroVox quant à la potentielle dissolution de GI, et traité plus largement de la question dans le journal du matin de France Culture :

Comme ces questions ne sauraient faire oublier que le poids social et politique de l’extrême droite est avant tout incarné par Marine Le Pen, on pourra consulter l’entretien paru ce même jour dans L’HémicycleSylvain Crépon dresse le bilan de sa décennie de leadership.

Le 29 janvier, Nicolas Lebourg était l’invité de l’émission « Quotidien » (TMC) pour traiter de cette actualité.

Le lendemain, la chaîne suisse RTS proposait une émission consacrée à la grecque Aube dorée, avec Jean-Yves Camus parmi les intervenants, ce qui permet de regarder notre réalité nationale avec des angles extra-nationaux.

Le 30 janvier, l’émission « Le Temps du débat » (France culture) se posait la question « Sous-estime-t-on la menace identitaire ? », avec Nicolas Lebourg parmi les intervenants:

Enfin, le premier février Nicolas Lebourg était derechef au micro de Radio J pour cadrer cette actualité avec l’ouverture du débat parlementaire sur la loi « séparatismes »: