Nouveau

Que disent les djihadistes ?

« Soldats de Dieu. Paroles de djihadistes incarcérés » (Fondation Jean-Jaurès/L’Aube, septembre 2017) est une étude qui se fonde sur les nombreux entretiens que Xavier Crettiez et Bilel Ainine ont menés avec des islamistes djihadistes rencontrés en prison.

On y découvre, à travers de nombreux verbatims, leurs valeurs et visions du monde, leur rapport à la France, la démocratie, la politique, la religion ou la violence.

Le livre « Soldats de Dieu ». Paroles de djihadistes incarcérés est issu d’une recherche de la Fondation Jean-Jaurès avec Xavier Crettiez et Bilel Ainine, tous deux membres de l’Observatoire des radicalités politiques, qui ont, à ce titre, participé à différentes activités de la Fondation Jean Jaurès, notamment une conférence en février 2016 sur les processus de radicalisation. L’ORAP  analyse depuis 2013 les dynamiques radicales qui travaillent les sociétés européennes.

Cet ouvrage présente les cadres cognitifs (idéologies, doctrines, visions du monde, valeurs) développés par des acteurs islamistes djihadistes. Ceux qui opèrent en France au nom d’Al-Qaida ou de l’« État » islamique. Alors que beaucoup a été dit sur les trajectoires de ces militants islamistes, sur leurs fêlures ou leurs réseaux, on sait finalement peu de choses des discours qui les animent, des haines qui les habitent et de leur rapport à la France, à la démocratie, à la politique, au monde qui les entoure, mais aussi à la violence qu’ils défendent et justifient, ou à la religion qu’ils disent adorer.

Cet essai a pour objectif de comprendre et expliquer ce qui pousse des hommes à basculer dans une lutte armée contre des ennemis désignés et à cette fin soutenir des actes terroristes. Xavier Crettiez et Bilel Ainine ont pour ce faire mené des entretiens avec treize individus incarcérés pour avoir commis directement des actes terroristes ou entretenu indirectement des liens avec des groupes terroristes.

Outre le livre et la vidéo de présentation ci-dessous, signalons que ce 14 septembre un débat réunira les auteurs et Olivier Roy, politologue, spécialiste de l’islam, directeur du Programme méditerranéen à l’Institut universitaire européen (Florence, Italie). Il sera animé par Romain Sèze, docteur en sociologie, chargé de recherches à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, et membre de l’ORAP.  Vous pouvez vous inscrire ici ou suivre le débat sur internet.

Publicités