Nouveau

Parution : L’Ésotérisme, la tradition & l’initiation

Stéphane FrançoisL'Ésotérisme, la tradition & l'initiation. Essai de définition, Grammata, Tours, 2011.

Présentation de l'éditeur : C’est à une plongée au cœur du traditionalisme que nous convie Stéphane François. Analysant au plus près les conceptions déclinistes d’un Evola et d’un Guénon, il démontre leur pleine concordance avec les thèses aujourd’hui répandues dans les milieux de l’extrême-droite européenne. Cet essai permet ainsi de mieux comprendre les idéologies qui déplorent la décadence au nom d’un âge d’or qui n’a jamais existé…

L’ésotérisme traditionaliste est un ésotérisme ouvertement élitiste, et cela, dès son “recadrage”, dans les années vingt par René Guénon, puis par Julius Evola. Cette idée de dévolution apparaît chez Guénon pour la première fois en 1927, dans La Crise du monde moderne. Elle sera reprise en 1934, radicalisée par Julius Evola dans sa Révolte contre le monde moderne. Dans ce type de discours, la modernité devient une évolution aberrante, une dévolution de la Tradition primordiale, une aliénation polymorphe absolue, un “âge sombre”.

Publicités