Nouveau

Un XXIe siècle irrationnel ?

Source inconnue

Nous vous avions proposé des extraits de l’introduction et de la conclusion de l’ouvrage dirigé par Stéphane François, Un XXIe siècle irrationnel ? Analyses pluridisciplinaires des pensées « alternatives », Paris, CNRSéditions. Celui-ci vient de paraître.

Présentation de l’éditeur

Discours antivaccin, alterscience, complotisme, conspiration- nisme, archéologie « romantique », ésotérisme, New Age… La pensée irrationnelle connaît un essor rapide, démultiplié par les réseaux numériques. Chacun la côtoie sur Internet. Elle s’immisce dans tous les milieux, devenant pour certains, plus ou moins naïfs, un véritable fonds de commerce. Penser en dehors ou contre la rationalité scientifique devient une nouvelle vision du monde à la fois alternative et radicale, souvent catastrophiste. Un monde où la science et le progrès paraissent fondamentalement négatifs, à l’opposé d’un passé idéal où l’homme vivait en harmonie avec la nature, sans maladie ni famine.

Malgré cette effervescence de l’irrationnel, peu de chercheurs académiques ont tenté d’analyser ces discours. En s’intéressant aux principales manifestations de cette pensée irrationnelle au XXIe siècle, dans une optique résolument pluridisciplinaire (sociologie, anthropologie, histoire, politique, philosophie, études littéraires), cet ouvrage déconstruit les idéologies, les cultures à l’œuvre dans ces discours antisystèmes. Les auteurs examinent également de quelle manière ces milieux participent de la subversion des valeurs établies et deviennent, parfois, des producteurs artistiques et culturels de qualité.

Table des matières

Introduction
Stéphane François, « Pourquoi étudier les discours irrationnels ? »

Science 
Alexandre Moatti, « Étude d’un cas d’alterscience : l’ingénieur Lucien Romani (1909-1990) »
Alain Ghiglia, « le rejet irrationnel des vaccins »
Jean-Loïc Le Quellec, « Une archéologie non rationnelle ? L’archéologie romantique »

Politique 
Julien Giry, « Lyndon LaRouche : une étude de cas sur la radicalité et l’irrationalité (en) politique aux États-Unis »
Stéphane François, « De la méfiance chez les écologistes : l’irrationnel en embuscade ».
Emmanuel Cherrier et Stéphane François : « Irrationalisme, conspirationnisme, antisémitisme »

Culture 
Damien Karbovnik, « La sécularisation de l’ésotérisme »
Philippe Rigaut, « De la modernité à la postmodernité, l’irrationalisme : une interminable queue de comète »
Laurent Courau, « Chassez l’irrationnel, il revient au galop… »

Conclusion 
Stéphane François, « L’irrationnel 2.0 »

Publicités