Nouveau

Sur les populismes identitaires

cri

Origine : publicité.

Signalons deux ouvrages récemment parus. Si les deux proviennent d’auteurs académiques, le premier, Vers la Guerre des identités ?, dirigé par Pascal Blanchard, Nicolas Bancel et Dominic Thomas, s’adresse à un public de non-spécialistes s’interrogeant sur la vague d’altérophobies que connaît la France. On y retrouve deux contributeurs de #FTP : Sylvain Crépon et Nicolas Lebourg. Le second, L’Extrême droite en Europe, dirigé par Jérôme Jamin, s’adresse plus à un public universitaire, qui y trouvera densité et foisonnement d’angles sur ce sujet. On y retrouve deux contributeurs de #FTP : Jean-Yves Camus et Nicolas Lebourg. Vous pouvez trouver ci-dessous la présentation détaillée de ces deux ouvrages, ainsi que deux vidéos d’entretiens.

Vers la Guerre des identités ?, dirigé par Pascal Blanchard, Nicolas Bancel et Dominic Thomas, La Découverte, Paris, 2016.

Présentation de l’éditeur : En 2005, les auteurs de cet ouvrage publiaient La Fracture coloniale, juste avant la révolte dans les banlieues. Dix ans plus tard, l’espoir d’une évolution positive s’est effondré. D’où la nécessité de faire le bilan des crises identitaires et sociales qui traversent la France, pour sortir des impasses du présent. Pourquoi ce pays a-t-il plongé dans un maelström régressif, animé par une pensée néoréactionnaire se délectant du déclinisme, suscitant la peur devant l’étranger, l’immigré ou le réfugié, déversant ses imprécations contre l’Europe et la « mondialisation » ? Comment expliquer l’inexorable progression du Front national qui ravive sentiments nationalistes et passion de l’entre-soi ?

Aucune leçon n’a été véritablement tirée des événements de 2005. De la faillite de notre modèle d’intégration aux atermoiements de la politique de la Ville, de l’ethnicisation des territoires aux désastres de la lutte contre les discriminations, de l’enkystement du chômage dans les quartiers et les outremers à la fragilisation des classes moyennes, des thèses délirantes sur le « grand remplacement » à la haine de l’islam, des crispations communautaires au ressac de l’antisémitisme, de notre impossibilité d’affronter le passé colonial aux expéditions aventureuses dans nos anciennes colonies, cet ouvrage, réunissant les meilleurs spécialistes sur ces questions, entend dresser le bilan des crises et crispations qui obscurcissent l’horizon. Autant d’analyses qui questionnent le repli identitaire pour lutter contre les obscurantismes de tout bord.

Contenu de l’ouvrage :

Introduction. Qui veut la guerre des identités ?, par Pascal Blanchard, Nicolas Bancel et Dominic Thomas
« Nous sommes en guerre »
Les articulations de la crise actuelle
Décadence ?
De la « révolte des invisibles » à l’« Apartheid »
Un champ de mines identitaire
Retour sur le passé colonial
La haine de l’Occident
Au-delà des failles identitaires
Renouer avec l’histoire
I / Enjeux : de la fracture coloniale à la fin du modèle français. Matrices intellectuelles de la « grande régression »
1. Le retour de la « race » dans les discours publics et scientifiques, par Gilles Boëtsch et Pascal Blanchard
La « race » comme objet scientifique
La « race » comme modèle de gestion du monde
La « race » et son effacement symbolique
La culturisation du racisme
Le retour d’une classification du monde
2. Du discours de Dakar à l’affaire Taubira ?, par Ariane Chebel d’Appolonia
Du racisme ordinaire à la haine banale
Le recoloriage identitaire
Les effets de l’affaire Taubira
3. Intégration, la fin d’un modèle ?, par Yvan Gastaut
Les reculs de la gauche
Quelle politique pour les migrants et leurs descendants ?
Le juste mot : intégration ou insertion ?
Toujours des mots : de l’intégration à l’assimilation
4. L’infiltration du populisme liquide, par Raphaël Liogier
Le sentiment d’être en état de siège
La confusion symbolique
Au-delà des oppositions idéologiques
Défense et illustration de la culture naturelle
La dualisation de la vie publique
5. Vieux et nouveaux visages de l’antisémitisme en France, par Monna Mayer
Des passages à l’acte attisés par le conflit israélo-palestinien
Des préjugés anti-juifs en recul
La résistance des stéréotypes liés au pouvoir et à l’argent
Israël et le nouvel antisémitisme
La longue histoire de l’antisémitisme
6. La peur de l’islam, ferment d’un nouveau lien identitaire en France ?, par Rachid Benzine
Résistance ?
Les fantômes de la guerre d’Algérie
Une société qui se « transforme »
7. Crispations : la question noire ou le débat autour d’Exhibit B, par Alain Mabanckou et Dominic Thomas
Exhiber le « sauvage » noir, hier et aujourd’hui
Une polémique à la française ?
Résurgence du discours racial
« L’habitus » français 000
« On n’est plus de là-bas… on est désormais d’ici… »
8. Genre et « mariage pour tous » : une guerre des valeurs ?, par Florence Rochefort
L’objet du conflit
Au cœur de la controverse : la nature et le genre
Guerres identitaires et politiques ?
9. Pour une histoire réelle du colonialisme français, par Alain Ruscio
Quelques idées sur un bilan du colonialisme
Des répressions extrêmes contre quelles avancées ?
Quels « progrès » ?
10. Une impossible politique muséale pour l’histoire coloniale ?, par Nicolas Bancel et Pascal Blanchard
Le tournant de 2005-2006
Conquérir l’espace public
Stèles, monuments et musées…
Retrouver la « plus grande France »
Une mémoire critique en marge
Quelles perspectives ?
II / Effets : du rejet de l’« Autre » à la radicalisation identitaire. Bouleversements politiques et sociaux
11. L’ethnicisation des discours politiques, par Nicolas Bancel
Changement de ton au plus haut niveau de l’État
Stigmatisation des minorités postcoloniales
Des schèmes de pensée binaires
Le tournant de 2012
12. Le contrôle d’assimilation, entre incantation d’un creuset français et fabrique de monstres, par Pierro-D. Galloro
De l’incantation républicaine sur le creuset…
…à une mécanique de monstration
…et de mise en spectacle de l’altérité
13. Fermer les frontières pour conjurer la peur : la réponse de l’Europe à la « crise migratoire » de 2015, par Claire Rodier
Les vraies victimes de la crise migratoire européenne
Des quotas à la relocalisation
Des hotspots pour faire le tri entre migrants
Externaliser la gestion des migrations
14. Antiracisme : l’échec d’un combat, la fin d’une époque ?, par Emmanuel Debono
L’échec en questions
Un paysage antiraciste fragmenté
La fin d’un modèle d’antiracisme ?
Des points de frictions
15. « C’était mieux avant ! » La grande complainte des déclinistes, par Renaud Dely
Déclinistes et réactionnaires
Retour vers le passé
Vers quoi conduit le déclinisme ?
16. Orientalisations culturelles ou occidentalisme politique ?,par Nicolas Lebourg
La crispation contre l’islam
Antisionisme radical et antisémitisme
Une vision du monde
17. Les fronts identitaires du Front national (1972-2015), par Sylvain Crepon
De la période groupusculaire à l’émergence électorale (1972-1990)
Le tournant « différentialiste » des années 1990
L’après 2002 : l’intégration du paradigme républicain
18. Immigration, délinquance et terrorisme : erreurs et dangers d’une assignation identitaire persistante, par Laurent Mucchielli
Un discours qui tend à se banaliser
Étrangers et immigrés dans les pratiques délinquantes et dans le système pénal
Inscription sociale et construction identitaire des jeunes délinquants
Stigmatisation et contre-stigmatisation : un dangereux cercle vicieux
Quelles perspectives ?
19. De la discrimination à la disqualification : les minorités postcoloniales et la tentation djihadiste, par Alec Hardgreaves
Le refus d’entendre…
Retour aux héritages coloniaux
Des années 1980 à 2005
De 2005 à 2015
20. Tous les récits du monde, par Fouad Laroui
Retour à 1924
La revanche des sunnites
Ce passé dans le présent
Postface. C’est français, ça ?, par Alexis Jenni
Bibliographie
Les auteurs.

Bonus vidéo, un entretien avec Pascal Blanchard, co-directeur de l’ouvrage :

L’Extrême droite en Europe, dirigé par Jérôme Jamin, Bruylant, Bruxelles, 2016.

Présentation de l’éditeur : Si les notions de populisme, de droite radicale et d’extrême droite sont souvent utilisées dans un sens flou, et qu’elles s’apparentent même parfois à des injures, elles continuent à structurer le débat public, et surtout, elles restent plus que jamais des concepts complexes mais utiles en Science politique.

Avec de nombreuses contributions qui couvrent différents pays d’Europe, des approches comparatives et des analyses transversales, l’ouvrage offre un regard approfondi sur la question de l’extrême droite en Europe en 2016. Il prend d’abord la mesure de l’évolution des phénomènes depuis plus de trente ans, et intègre ensuite, dans la réflexion, la naissance de dynamiques, certes connexes, mais déterminantes. Ainsi, à l’approche « pays par pays », il ajoute des travaux sur les rapports entre l’extrême droite et la construction européenne, sur le rôle d’Internet dans la structuration de certains mouvements et dans la circulation des idées, sur l’évolution du discours raciste et l’émergence d’un langage codé face à la législation antiraciste, il propose également une réflexion sur la question de l’islam comme nouvelle cible de nombreux partis classés à l’extrême droite de l’échiquier politique.

Au final, l’ouvrage offre un portrait complexe et extrêmement diversifié d’un phénomène global en pleine mutation. Il s’adresse aux universitaires qui s’intéressent à la démocratie face aux mouvements radicaux, plus particulièrement en Science politique, en Sociologie politique, en Communication et en Histoire. En parallèle, il offre un cadre d’analyse relativement accessible pour les journalistes et les commentateurs politiques qui couvrent la question des populismes et des radicalismes en Europe.

Contenu de l’ouvrage :

Du même auteur
Liste des auteurs
Introduction générale

Partie I – Les mots et les choses

  • Droites extrêmes, droites radicales en Europe : continuités et mutations
  • Idéologies et populismes
  • Le darwinisme social comme ciment idéologique de l’extrême droite

Partie II – L’extrême droite en Europe pays par pays

  • The Dutch whistleblower; Geert Wilders as figurehead of international anti-Islam alarmism, by Koen Vossen 65
  • Aube dorée et l’extrême droite en Grèce
  • L’extrême droite en Espagne et au Portugal
  • The FPÖ: the road to power
  • (Re)producing others: diversity and discrimination in the discourse of Northern League
  • La reconfiguration des extrêmes droites françaises, des marges sociales à l’offre politique
  • Political violence from the far right in Germany; terrorism, hate crimes and dynamics of escalation
  • Surveying the contemporary extreme right in Britain: networking and fragmentation
  • Representing the people: the articulation of nationalism and populism in the rhetoric of the Vlaams Belang
  • Jobbik going mainstream; strategy shift of the far right in Hungary
  • L’UDC et l’islam en Suisse
  • Swedish adolescents’ attitudes towards immigrants
  • Xenophobia in Sweden – Public Opinion and Political Mobilization
  • Populisme et détournement du récit identitaire national : le cas du Parti du peuple danois


Partie III – L’extrême droite sur la scène internationale

  • A cognitive challenge: the study of the radical right between nationalism and transnationalism
  • La recomposition des droites nationalistes et radicales en Europe
  • Memory of the political construction of Europe in far right positions
  • Le Front National et les élections européennes de 2014


Partie IV – Extrême droite, médias et réseaux sociaux

  • gatesofvienna.net: transnational Islamophobia on the Internet
  • Politics of shame: life stories of the Sweden Democrats’ voters in a counter public sphere
  • The leftist rhetoric of extreme right propaganda

Partie V – Contributions thématiques et analyses transversales

  • L’instrumentalisation de figures historiques : comparaison des utilisations de Jeanne d’Arc par le FN et de saint George par l’UKIP
  • L’influence des partis populistes sur les politiques publiques : quel bilan en science politique ?
  • L’extrême droite et la démocratie : entre opposition et récupération
  • Le complot judéo-maçonnique et l’extrême droite

Conclusion générale
Conclusion, par Jérôme Jamin

Table des matières complète (pdf)

Bonus vidéo, un entretien de 2014 avec Jérôme Jamin sur les populismes européens :

Publicités