Nouveau

La Nouvelle droite : bilan provisoire d’une école de pensée

Par Jean-Yves Camus

Ni parti politique, ni cénacle littéraire ; ni société secrète, ni enième avatar d'une « internationale fasciste » qui n'existe pas, la « Nouvelle droite » a quarante ans, puisque sa fondation, en France, date du début de 1968. Il est donc possible, au vu de son abondante production écrite comme de l'évolution et de la recomposition des droites françaises depuis lors, de tenter d'esquisser un bilan, forcément provisoire, de son action.

Télécharger La Nouvelle droite : bilan d’une école de pensée


Première parution : Jean-Yves Camus, « La Nouvelle droite: bilan provisoire d’une école de pensée », La Pensée, n°345 ; janvier-mars 2006, pp.23-33.
Traduction italienne : « La Nuova Destra : bilancio provvisorio di una scuola di pensiero« , Trasgressioni n°42, 2006, pp.3-15 (traduit par Marco Tarchi).
Traduction et publication non autorisées en portugais : « A nova direita »Futuro presente, Lisbonne ; n°62, 2006, pp.18-25 ( revue de la Nouvelle Droite portugaise)

About these ads

3 Trackbacks & Pingbacks

  1. Mégret, Stirbois, Duprat : pour compléter la lecture des « numéros 2 du FN  « Fragments sur les Temps Présents
  2. Robert Ménard, intervenant vedette d’un club de l’extrême… extrême-droite | Droite(s) extrême(s)
  3. Marine Le Pen, l’extrême-droite et l’islamophobie par Nicolas Lebourg, chercheur spécialiste de l’extrême-droite « histoireetsociete

Les commentaires sont fermés.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 214 autres abonnés