Nouveau

Régionales, le Front républicain divise, et après ?

homme invisible. jpegVous pouvez réécouter ci-dessous le débat « Régionales, le Front républicain divise, et après ? », France Culture, 8 novembre 2015.

Présentation de l’émission : « Mythe », « ritournelle », alpha et Omega de la vie politique française, comment le « Front républicain » a-t-il fait son apparition dans le discours politique français et quel sens a-t-il pris avec les années ? Enfin, a-t-il un avenir ?

A moins d’un mois du premier tour, les partis commencent à envisager les dilemmes de l’entre-deux-tours.

Que faire, en cas de triangulaire, pour la liste arrivée troisième, dans les régions où le FN peut l’emporter ?

Maintenir sa liste et se voir reprocher d’avoir favoriser la victoire du parti de Marine Le Pen ? Se désister en se fermant définitivement la porte du Conseil régional pour 6 ans ?

« Ni, ni », « et, et » ou « tout devra être fait » : Tandis que le parti LR refuse de s’allier au PS, Manuel Valls a réaffirmé ce matin que la gauche « prendrait ses responsabilités » pour contrer le FN dans ses conquêtes régionales.

Faire front, Front contre Front, constituer un Front républicain… Après les derniers scrutins, on le disait « mort », inutile, « une rustine »… Depuis quelques jours, le premier ministre l’a ressuscité.

Quel sens a-t-il pris par le passé ? Le Front républicain a-t-il encore un avenir ? Régionales, les scénarios de l’entre-deux tours, et au-delà, avec nos invités.

  • Joël Gombin, politiste, chercheur associé au CHERPA, Centre de recherche de Sciences Po Aix. Collaborateur de la Fondation Jean Jaurès
  • – Pierre Mathiot, professeur des Universités en Science politique, coordinateur des réseaux de Sciences Po Lille. Initiateur de « L’appel citoyen aux femmes et aux hommes de bonne volonté » pour une alliance des gauches (PS/EELV/PCF) dès le premier tour pour faire barrage au FN. En duplex de France Bleu Nord
  • – Jean Garrigues, professeur d’histoire contemporaine à l’Université d’Orléans, spécialiste d’histoire politique et de la Ve République

Advertisements