Nouveau

Le Front National et les discriminations raciales

discriminationsPar Dominique Sistach

Le rapport causal entre le fait et le principe juridique d'une discrimination ne semblait plus posé difficulté depuis la découverte et la redécouverte de la Shoah. Cependant, telles que fixées, délimitées et sanctionnées les discriminations apparaissent souvent décalées par rapport aux pratiques politiques et sociales. Le discours du Front national est en ceci exemplaire. L'affirmation d'un champ discriminatoire est le centre de l'idéologie frontiste. Discrimination globale quant à l'inégalité des races affirmées, discrimination générique à l'encontre des étrangers, discrimination spécifique à l'encontre des francs-maçons et des homosexuels ; les exemples sont nombreux et parfaitement identifiés.  Ce constat n'a rien en soi de novateur. Cependant, l'apport des sciences juridiques et des moyens de lecture du droit moderne paraît adapté à relever dans cette simple observation, une nouvelle lecture de la dialectique frontiste et de l'incapacité républicaine à en découdre avec le cancer antidémocratique qu'incarne le Front.

Première parution : Dominique Sistach, « Le Front National et les discriminations raciales », in Xavier Vandendriessche et Bruno Villalba dir., Le Front national au regard du droit, Presses Universitaires du Septentrion, Villeneuve d’Ascq, 2001, pp.77-96).

Télécharger l’article

Publicités

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les Lois de la Haine « Fragments sur les Temps Présents
  2. La Théorie du Complot et le sens de l’Histoire Par Nicolas Lebourg « histoireetsociete

Les commentaires sont fermés.