Nouveau

Ma Première nuit en France [Espagne / 1939]

FlorentinoPar Joseph Beauregard

Nous voilà sommés de débattre de « l’identité nationale » et ce à travers le prisme de deux questions «Pour vous, qu'est-ce qu'être français aujourd'hui ?» et «Quel est l'apport de l'immigration à l'identité nationale ?». Répondons donc par les chemins de traverse. C’est l’histoire de Florentino, qui passe sa première nuit en France au village frontière du Perthus. Nous sommes en 1939, il est enfant, membre d’une famille républicaine espagnole. En quelques semaines ils vont être plus de 450 000 à passer la frontière. Or, un décret du 12 novembre 1938 permet de placer en camps de concentration les « indésirables étrangers ». Les réfugiés deviennent bientôt des indésirables, les camps d’accueil des camps d’internement. Sous l’autorité de l’armée, on transforme les hommes en travailleurs gratuits et forcés.

Quand vient l’entrée en guerre de la France, une part de la population exige que les Espagnols, ces métèques aux convictions rouges, ne puissent ainsi demeurer à l’arrière, « planqués » et subversifs. C’est un fait : nombre d’entre eux gardent la fibre combattante. Ils passent à la Résistance. Les premier chars libérant Paris se nomment Guadalajara, Ebro, Madrid… Désireuses pourtant de continuer la « guerre contre le fascisme », les troupes espagnoles acceptent leur désarmement. Les Renseignements Généraux conservent ensuite durant toute la dictature franquiste un œil fixé sur les agissements politiques espagnols, les associations républicaines, les syndicalistes communistes. Ils en firent même un dénombre ville par ville, à une absurde unité près. Florentino et les siens ont ainsi peut-être quelques apports faits à la France. Mais ce dont Florentino se souvient d’abord c’est du rire bienveillant d’un soldat français à la frontière. Il était noir. Il était sénégalais.

Ecouter « Ma Première nuit en France [Espagne / 1939] »

Première diffusion : Joseph Beauregard série Ma première nuit en france diffusée sur Radio Nova en partenariat avec  Le Monde.fr, avril 2009.

Publicités