Nouveau

Aliot, Mégret, Stirbois, Duprat : pour compléter la lecture des « numéros 2 du FN »

Joseph Beauregard et Nicolas Lebourg ont publié durant juillet dans Le Monde magazine unesérie de quatre portraits des « numéros 2 du Front National ». François Duprat, Jean-Pierre Stirbois, Bruno Mégret et Louis Aliot sont quatre chevilles ouvrières d'un parti lié à la « marque » Le Pen. A travers eux, c'est aussi d'une histoire de l'extrême droite dont il s'agit, de ses mutations propagandistes et idéologiques comme de sa cristallisation électorale lors de la désindustrialisation de la France. Fragments sur les Temps Présents vous propose une sélection de documents ici disponibles pouvant compléter les portraits parus.

30 juillet 2011, 4/4 : « Louis Aliot, le mariniste » (une version courte est disponible sur le site du Monde)

On se reportera avant tout à ce billet qui réunit de nombreuses interventions lors du congrès 2011 du FN et quant aux transformations du parti.

Sur la mutation autour du concept identitaire on se reportera à cette analyse.

Quant aux nouvelles péjorations, on lira cet article  sur celle du libéralisme et celui-ci relatif à l’islam.

Sur les relations entre le FN et le milieu Pied Noir on pourra lire cette contribution.

Enfin, pour achever cette série, on pourra se pencher sur la nature de l’extrême droite à travers cette analyse ou cette définition synthétique.

23 juillet 2011,3/4 : « Bruno Mégret, le technocrate » (une version courte est disponible sur le site du Monde) :

Pour l’évolution des discours économiques du FN des origines à nos jours, cet article sera utile.

On lira ce bilan de l’histoire et de la pensée de la Nouvelle droite.

Quant au virage anti-libéral des années 1990 on se reportera à cette analyse.

Sur les conceptions indo-européennes on lira cette étude.

16 juillet 2011, 2/4 : « Jean-Pierre Stirbois, l’apparatchik » (une version courte est disponible sur le site du Monde) :

On lira avant tout cette étude au coeur de la mouvance solidariste.

Relativement, au solidarisme en tant que modèle économique on pourra se reporter à cet article.

Quant à ce qu’est historiographiquement le solidarisme on lira cette analyse.

Enfin, un retour au concept de solidarité ne sera pas malvenu.

9 juillet 2011, 1/4 : « François Duprat, le nationaliste-révolutionnaire » (une version courte est disponible sur le site du Monde) :

On pourra lire ici une étude de l’histoire des étudiants nationalistes sous la Vè République.

Quant aux tactiques et stratégies subversives pour renverser l’État ce document sera particulièrement indiqué.

Pour en savoir plus, sur ce qu’est le nationalisme-révolutionnaire, le courant de François Duprat, lire cette analyse.

Sur Duprat historien et négationniste, on conseillera de se reporter à cette étude.

En ce qui concerne Maurice Bardèche, inventeur du négationnisme, inspirateur idéologique et ami de Duprat, ce portrait sera utile.

Les conceptions économiques et sociales de Duprat et de ses GNR sont décrites dans cette contribution.

Relativement à l’apport de Duprat à l’antisionisme radical on pourra se reporter à cette tribune.

Pour le terrain électoral de Duprat, la Normandie, on se reportera à cet article.

Enfin, si on souhaite mettre en perspective la difficulté à traiter de tel sujet pour préparer un ouvrage et un webdocumentaire (visible sur les sites du Monde et de l’Institut National de l’Audiovisuel), dont il est discuté dans cet entretien, on lira cette contribution.

1 Comment on Aliot, Mégret, Stirbois, Duprat : pour compléter la lecture des « numéros 2 du FN »

  1. tempspresents // 28 août 2011 à 9:59 //

    Pour une vision d’ensemble de la chronologie du Front National on se reportera avec profit à cette mise au clair réalisée par Laurent de Boissieu.

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Mégret, Stirbois, Duprat : pour compléter la lecture des « numéros 2 du FN  « Fragments sur les Temps Présents | Chronique des Droits de l'Homme | Scoop.it
  2. Le Front National et les harkis. De l’Algérie française à Marine Le Pen | Fragments sur les Temps Présents
  3. Le Front National et les harkis. De l’Algérie française à Marine Le Pen | Fragments sur les Temps Présents

Les commentaires sont fermés.