Nouveau

Dominique Sistach

Juriste et sociologue

Docteur en droit public, il est chercheur au Centre de Recherche sur les transformations de l’action publique (CERTAP/UPVD), il collabore au programme MIGRINTER (UMR CNRS Poitier), et il dirige le programme de coordination et de recherche de la Mission Interministérielle de Lutte Contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT) de Languedoc-Roussillon. Maître de conférences depuis 1995 à l’Université de Perpignan-Via Domitia, ses travaux portent sur les rapports normatifs du droit et de la société : les terrains d’investigations sont ceux que l’on qualifie de marges, pour y révéler des humanités, les drogués, les reclus, les emprisonnés, les discriminés.

Il dirige la revue Ruixat. Il a codirigé avec Antigone Mouchtouris, l’ouvrage Discrimination et Modernité (PUP, 2007). Il a participé au Dictionnaire des discriminations, sous la Direction de Manuel Boucher, éd. Vuibert, 2008, et publié « La transhumance festive Nord/Sud des toxicomanes en Catalogne: à la recherche des normes et des espaces « défaits » » ( Sud-ouest européen: revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, n°28, 2009), ainsi que « « Interdit aux enfants et aux chiens ». Le silence des discriminations infantiles» (Racismes ordinaires ?, Le Sociographe, n°34, janvier 2011).

Avec l’économiste Henri Solans, le théoricien Jordi Vidal, les historiens Caroline Perche et Nicolas Lebourg, il est un des membres fondateurs de l’Université Populaire de Perpignan.