Nouveau

Références et thèmes des droites radicales au XXe siècle (Europe/Amériques)

Anna Gillespie

Sculpture d’Anna Gillespie

Olivier Dard dir., Références et thèmes des droites radicales au XXe siècle (Europe/Amériques), Peter Lang, Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2015, 368 p.

Présentation de l’éditeur : Après avoir abordé les droites radicales européennes et américaines au vingtième siècle sous l’angle des doctrinaires, des vulgarisateurs et des passeurs puis analysé l’internationalisation de leurs supports et de leurs vecteurs, l’objet de ce troisième volume du projet de recherche IDREA (Internationalisation des droites radicales – Europe/Amériques) a été d’étudier le caractère fédérateur d’un certain nombre de références et de thèmes.

Réunissant une douzaine de chercheurs français, européens, comme américains du Nord et du Sud, issus de différentes disciplines, l’ouvrage s’attache à privilégier la mise en exergue de références et de thèmes transversaux au sein des droites radicales européennes et américaines depuis les lendemains du second conflit mondial.

Cinq entrées sont proposées : Figures de chefs, Mémoire(s) et histoire(s) des régimes et des combats perdus, Antisémitisme et anticapitalisme, Conservatisme, radicalités et anticommunisme, L’Occident en questions.

Si vous le souhaitez vous pouvez commander l’ouvrage en ebook ou en hardcover directement sur le site de l’éditeur.

SommaireUG Convergences 83.indd

Olivier Dard : Présentation générale

– Francis Balace : La pourpre où dorment nos chefs morts …

– Christoph Brüll : Léon Degrelle comme référence des droites radicales allemandes après 1945

– Miguel Angel Perfecto : La mémoire imposée du franquisme. Le mythe de José Antonio Primo de Rivera et l’école nationale-catholique

– Pauline Picco : Les référents politiques et intellectuels de l’extrême droite italienne : un panthéon mythique (1950-1970)

Nicolas Lebourg/Jonathan Preda : Le front de l’Est et l’extrême droite radicale française: propagande collaborationniste, lieu de mémoire et fabrique idéologique

– Ana Isabel Sardinha Desvignes : L’Empire colonial portugais et ses mythologies : du sébastianisme messianique au lusotrpicalisme

– Humberto Cucchetti : Droites radicales et péronisme : un mélange de traditions anticapitalistes?

– Valérie Igounet : Le négationnisme : l’expression d’un nouvel antisémitisme contemporain, international et protéiforme (1948-2013)

– Michel Grunewald : Merkur (1947-1952)

– Romain Huret : Aux origines du conservatisme contemporain aux EtatsUnis. Classes moyennes, mobilisations antifiscales et défense des valeurs américaines (1945-1964)

– Michel Bock/Hugues Théorêt : Le communisme et la guerre froide dans le Canada français d’après-guerre

– Riccardo Marchi : La défense de l’Occident : la dernière tranchée pour l’extrême droite européenne des années de guerre froide

Olivier Dard : De la « Défense de l’Occident » à l’« Occident comme déclin ».

Publicités

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Entre histoire romancée et mémoire héroïque : le Front de l’Est dans les romans à succès de Jean Mabire | Fragments sur les Temps Présents
  2. Du Mouvement nationaliste du progrès au Rassemblement européen pour la liberté : un cas d’école et ses enseignements | Fragments sur les Temps Présents

Commentaires fermés