Nouveau

Les Mutations de la liberté individuelle dans le temps long

depuis la page FB Mon grenier est une forteresse improbablePar Dominique Sitach

Cette conférence publique donnée à Collioure dans le cadre du Festival « Un livre à la mer », durant l’été 2012, interroge la large question de la liberté des individus dans les sociétés européennes. Le principe de la communication est de se référer à la longue histoire, et ainsi, de démarrer le propos sur la tension complexe dans les sociétés méditerranéennes entre liberté et ordre, entre découverte du sujet et de sa communauté. Le rapport dialectique entre ces contraires est alors souvent inversé : la liberté étant fort longtemps avancée comme fondement de l’ordre politique, la réalité sociale se situant le plus souvent à l’inverse.

Les deux modernités, qui révèlent le pouvoir de l’individu à la Renaissance, et le pouvoir de la société des individus à l’âge classique, se heurtent au temps contemporain de l’économie politique. Depuis, la conciliation des contraires s’est mutée en de multiples crises ; la question de la liberté disparaissant au profit de la question du sens des sociétés contemporaines. L’unité politique et culturelle défaite, la société du temps présent souffre de ses ruptures, se fragmente à l’image de ses extériorités, se fige comme la marchandise, se diffuse comme sa connaissance.

Publicités