Nouveau

Géographies électorales du Front national depuis 1992

geographe-vermeerVous pouvez lire en ligne le chapitre de Joël Gombin, « Le changement dans la continuité : Géographies électorales du Front national depuis 1992 », paru dans l’ouvrage de Sylvain Crépon, Alexandre Dézé et Nonna Mayer. Les faux-semblants du Front national. Sociologie d’un parti politique, Presses de Sciences Po, 2015

Résumé : La géographie électorale du FN révèle depuis le début des années 1990 de fortes continuités, en particulier du point de vue de la structure régionale de ces votes. On observe certes des évolutions significatives, qui concernent la macro-géographie aussi bien que la microgéographie de ces votes.

Toutefois, le processus de changement partisan impulsé par l’arrivée de Marine Le Pen à la tête du parti en 2011 ne s’est pas traduit par des évolutions significatives, à l’exception d’une hausse importante du niveau moyen des suffrages recueillis par le Front national. On ne saurait donc parler, de ce point de vue, d’un « nouveau » FN.

Lire l’article

Publicités